Activités présidentielles à Pointe-Noire

Le Président de la République du Congo, Son Excellence Denis Sassou Nguesso, a effectué un séjour de travail à Pointe-Noire en fin d'année 2015. A cette occasion, il a inauguré le deuxième module de l'aéroport international Antonio Agostinho Neto de Pointe-Noire et le Centre de services pétroliers de la Société ILOGS.

Le Président de la République a inauguré le deuxième module d'une longueur de 135 m et d'une largeur de 69 m, qui est un agrégat de béton, de fer, de verre et de pierre d'environ 18.000 m2 de surface, de forme asymétrique. L'inauguration de ce deuxième module s'inscrit dans la perspective d'une modernisation intégrale de cet aéroport, en vue de son renforcement, de son élargissement et de l'extension des aires de mouvement.

Le Ministre à la Présidence de la République, chargé de l'Aménagement du Territoire et de la Délégation Générale aux Grands Travaux, Monsieur Jean Jacques Bouya, a indiqué que le 2ème module traitera les vols internationaux, tandis que le premier servira, après réhabilitation, aux vols nationaux. Le réaménagement et l'habillage du premier module s'impose pour l'harmonie des deux modules, afin de synchroniser le standing et les technologies de pointe utilisées.

Le Ministre Bouya a précisé que le rez-de-chaussée dispose d'une superficie de 8.000 m2 qui comprend les halls d'entrée et d'arrivée avec les guichets des compagnies aériennes et leurs services clients ; les services des douanes et de police, la zone de tri et de récupération des bagages. On note aussi un carrousel de distribution, des salons VIP, des locaux techniques et un auvent ondulé sur la longueur de la façade.

Au premier niveau, il y a des halls de départ, avec des guichets d'enregistrement et des carrousels à bagages, des salons d'attente VIP, les services des douanes et de police, les commerces et bien d'autres services.

Le 2ème niveau, d'une superficie de 1.800 m2, abrite les locaux de contrôle technique : la vigie incendie, la régulation des éclairages, de la climatisation, les ascenseurs et les escaliers mécaniques, ainsi que des bureaux pour l'administration de l'aérogare, des salles de conférences, un restaurant et des cuisines.

Le deuxième jour du séjour présidentiel a été marqué par l'inauguration du Centre de services pétroliers de la société ILOGS, qui coincide avec la fin des travaux d'extension des infrastructures et la mise en exploitation du nouveau quai et des nouveaux espaces. Le Centre de services pétroliers, géré par ILOGS avec l'assistance de ses actionnaires, la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC) et le Port Autonome de Pointe-Noire (PAPN), va trouver enfin les moyens de son ambition initiale énoncée par le Président de la République dès 1999.

Les travaux dont le coùt s'élève à 35 milliards de francs CFA, ont permis à la société ILOGS d'avoir de nouvelles installations grâce auxquelles elle peut répondre immédiatement à l'accroissement de la capacité d'accueil des supplies et faire face aux défis industriels et logistiques des opérateurs pétroliers.

Le Ministre des Hydrocarbures, Monsieur Jean Marc Thystère Tchicaya, qui a salué l'engagement du gouvernement congolais à rendre plus compétitif le secteur tout en oeuvrant pour la diversification de l'économie congolaise, a relevé que ce centre est la solution logistique intégrée pour l'industrie du pétrole et du gaz.

De son côté, le Directeur Général de la société ILOGS, Monsieur Alain Ludovic Okoi, a précisé que ce centre est le seul terminal portuaire dédié à « oil and gas » au Congo et dans la région (dans un rayon de 500 km), disposant de telles installations portuaires et spatiales et d'une telle capacité opérationnelle dans le levage et la manutention. La domiciliation des opérations de développement de grands projets pétroliers comme Moho nord et Lianzi, la réalisation du tout premier rig move vers Brazzaville en sont des illustrations fortes.

Par Nestor Bourangon.